Entretien avec Sylvie Lebreton, présidente de l’association Unicem Entreprises Engagées

Retrouvez ci-après l’entretien de Sylvie Lebreton, directrice adjointe du laboratoire CBTP, publié dans le numéro de juillet.

Entretien avec Sylvie Lebreton, présidente de l’association Unicem Entreprises Engagées, actualité du Groupe Pigeon

UnicemMag est le magazine de l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction, une fédération de 14 syndicats représentant les industries extractives de minéraux et les fabricants de matériaux de construction.

Retrouvez ci-après l’entretien de Sylvie Lebreton, directrice adjointe du laboratoire CBTP, publié dans le numéro de juillet.

Présidente de l'association UNICEM entreprises engagées, Sylvie Lebreton est aussi directrice adjointe du laboratoire CBTP, filiale du groupe Pigeon, acteur majeur de l'aménagement du territoire du Grand ouest. C'est dans ce cadre qu'elle accompagne la filiale Pigeon Granulats Loire-Anjou dans son approche de la charte RSE.

« Cette filiale est récemment née de la fusion de trois entreprises exploitant quatre sites dont un seul était engagé dans la Charte Environnement au niveau 4 », explique Sylvie Lebreton. « Le directeur de cette nouvelle entité a saisi l'opportunité du référentiel RSE pour proposer aux quatre sites d'harmoniser leurs pratiques. Et ce avec d'autant plus de rigueur que cette filiale lance une démarche expérimentale pouvant être utile à l'ensemble des 55 sites du groupe.

Le référentiel RSE s'annonce donc ici en premier lieu comme un test de gouvernance d'avenir, un projet fédérateur pour des entreprises utilisant des méthodes disparates. L'enjeu était de donner un socle commun d'information à tous les acteurs internes impliqués », poursuit Sylvie Lebreton. « Nous avons mis en place un comité de pilotage commun aux quatre sites qui se réunit trois fois par an pour faire le point et partager les méthodes de demain, tant sur un plan documentaire que sur celui des process.

Dans un secteur où la tradition orale de la communication est encore très prégnante, la mise en place des outils recommandés par le référentiel et la systématisation des règles s'avèrent un vrai levier d'amélioration de la traçabilité des actions comme des résultats. C'est ainsi que nous avons pu constater que si les aspects qualité, sécurité ou environnement, étaient plutôt bien maîtrisés, nous avions besoin de plus de réflexion sur les autres thématiques RSE du référentiel. Notamment sur la cartographie des parties prenantes, et le croisement entre leurs attentes et nos enjeux. »

Faisant profiter l'entreprise de l'expertise qu'elle a acquise lors de la mise en place du référentiel par l'association qu'elle préside, Sylvie Lebreton s'est aussi donnée pour objectif de mettre à l'épreuve du terrain le questionnaire et les outils d'accompagnement, dans une perspective d'amélioration et de perfectionnement. « La démarche suivie par Pigeon Granulats Loire-Anjou qui sera auditée fin juin par ECOCERT, m'a permis de mettre en exergue les points à faire remonter pour améliorer le dispositif et aider les entreprises dans leur démarche. Je souhaite que nous proposions des tutos pédagogiques phasant les actions à entreprendre au fur et à mesure de la démarche et des outils pédagogiques pour communiquer les résultats aux parties prenantes. »

Pour Sylvie Lebreton, « l'approche UNICEM entreprises engagées illustre la volonté de l'ensemble d'une profession d'inscrire ses activités dans une perspective responsable. Pédagogique et didactique, elle permet à chacun de s'interroger sur le fonctionnement de son entreprise avec des résultats qu'il ne faut pas hésiter à communiquer. Une enquête de satisfaction récemment réalisée auprès des parties prenantes de l'entreprise a révélé que 85 % d'entre elles étaient sensibles à ce type de démarche. Il est donc clairement indispensable que nous nous inscrivions nombreux dans ce nouveau format de l'entreprise de demain. »